Nico Shark, un ami pour 2 mois…

J’en avais parlé le jour des z’élections, Frantico (aka Lewis Trondheim, mais faut pas le dire) a commencé Nico Shark exactement le 6 mai au soir, une sorte de blogue BD humouristique mettant en scène une caricature de notre président de la république française à nous. Le projet était de faire rire avec une planche de 4 cases par jour, en passant de Nico au retour des vacances ou Nico bourré.

C’est officiel, depuis aujourd’hui Nico Shark n’existe plus : le dessinateur (c’est son boulot, on est d’accord), je cite : « aurait reçu des menaces, et donc préferé arrêter tout ça« . Je tiens cette citation du blogue de Kek, celui qui a créé et hébergé le site de Nico Shark, qui lui même avoue que son « serveur [est] bousillé par des gens qui s’amusent à envoyer des millards de calculs » en précisant que « ces attaques sont apparues après l’ouverture du blog de Nico Shark ». Il appuit ses dires par un graphique sur l’activité de son serveur :


Bon, le piratage ça arrive parfois, les menaces aussi, on va mettre ça sur le dos du hasard. Mais c’est tout de même un petit peu révoltant. Ceci dit, le message d’erreur sur le site de Nico Shark était plutôt marrant : error/gouv/rg/halt.htm (maintenant c’est le jeu du nicoprout).

End Of Nico Shark

Eilleskouzé… pfff hahahahaha

Qu’est ce que ça va donner demain à mon oral d’allemand ? Un aperçu :


Je crois que j’ai mal au ventre maintenant… olalala ! Les pauvres !

The Dream’s Drums Lesson.

Allé, un cours de garage dans ma batterie :


J’ai dit 15 enveloppes à envoyer, j’viens d’aller chercher le courrier aujourd’hui, ça m’en fait 25 finalement ! Ça fait pas mal quand même ;-)