Le Quiz YouTube 2

Voici le deuxième QUIZ YOUTUBE, viens tester ta connaissance en culture YouTube avec mes invités de QUALITÉ !

Commentaires

Laisser un commentaire
  1. NanaellaReply to this comment

    C’est le premier commentaire ? :o
    Choqué ;D
    Vidéo super comme d’hab :P

  2. AluReply to this comment

    Mais en s’embaille les couilles que t’es le premier à mettre un commentaire, petit batard !
    Par apport la vidéo : excellent quiz, comme d’hab ! Ca sera quoi le prochain quizz putain

  3. AluReply to this comment

    Ca sera sur quoi, pardon

  4. ElisaReply to this comment

    Top!! ;D

  5. ArthurReply to this comment

    Je préfère tes cours métrage à ça. Concentre toi plus sur des vidéos de qualité!!!!

  6. SkyMaxReply to this comment

    C’est moi ou ce site est mort ?? XD

  7. Marilyne ( cypriieen )Reply to this comment

    Superbe video Cyprien merci pour le commentaire sur ma photo ( mon insta :: cypriieen ) jtd ❤️

  8. FReply to this comment

    Le site est complètement décédés je suis même pas sur que cyprien se rappel de son existence

  9. qqReply to this comment

    Superbe xD

  10. KKReply to this comment

    Salut ta vidéo est super j’adore

  11. NathiXDReply to this comment

    Ce site est décédé

  12. NaracosReply to this comment

    Améne a ce site totalement Mort ;-(

  13. ProutReply to this comment

    Ce site est mort depuis 2012…

  14. GeraldBewReply to this comment

    Backing up your faxes can be a trouble, especially when you use an older type of fax machine. You can often finish up with massive piles of papers on your desk, in file cupboards, and in briefcases. Paperwork can be misplaced or misplaced easily, particularly if you get a lot of junk faxes and unimportant paperwork combined in with them. How can you resolve these problems, although?

    Another really awesome factor is the get virtual sms number. You can get additional numbers that ring the same telephone, but they are nearby numbers to any area code you want. So if I live in Dallas and have family in New York, I can get a local telephone number here and there. That way my family members in New York can call a local quantity (free) and talk to me! Vonage costs $4.ninety nine/month for that. I’m not sure about the others.

    You get tons of great, free features and options for doing/managing a great deal more such as a great deal more than the web and it’s SO a lot less expensive (at least it is for me!). Being the ‘average guy’ I am, I don’t truly use all the features. Fortunately, it’s fairly much a ‘set it up and forget about it’ kind thing except that I save $40+/month w/ it!

    Ideally your room ought to be an interior room or at least don’t have any home windows powering you. If your office is like mine, then the last splurge is a light to go behind your pc monitor and light up your encounter so you don’t look like « Shadowman ».

    One thing most individuals hate about moving into a new house is not the difficult labor of lifting containers all working day long; it’s having to call the phone business to disconnect and reconnect their phone services. It’s a trouble and there are always charges related. Simply because VoIP is linked to a higher-speed internet connection and not the traditional land line, it gets to be almost as portable as a cell telephone. Essentially, customers can take their phone number anyplace they transfer; and even if it’s just for a weekend getaway.

    If you’re at all hesitant about creating your company « virtual », or operating practically, any one of our core employees members, virtual assistants, or customers would be pleased to inform you how great and how liberating it is. In addition, our main employees are more than happy to help you take the actions to make it occur and show you the ropes. I encourage everyone to begin enjoying the additional independence you should have as an American and work practically!

    http://www.boundtoburn.com/spark/index.php?action=profile;u=9912

  15. tchatcheReply to this comment

    J’adore magnifique la vidéo mdr

  16. BabouReply to this comment

    Eh sinon ??? ce site est mort ? Car je viens de voir drawn my life 2 sur youtube … Mais il est pas ici …
    POURQUOI ?

  17. BabouReply to this comment

    rien à branlouze de tes fans enfaite …

  18. ThomasavaitReply to this comment

    Sir Bobby Charlton made his Manchester Common appear 60 years ago today (Thursday), when he scored twice in a 4-2 victory once more Charlton Athletic at Pass‚ Trafford.
    Charlton joined Concerted in 1953 as an England Schoolboys sensation with a giant notorious and was yearning to filch his mark in Matt Busby’s free-flowing team. With Tommy Taylor away with England on international excise in return a quarry against Northern Ireland, his hulking chance arrived, five days limited of his 19th birthday.
    The illustrious footballing Knight spoke to MUTV some every now ago about his bend in great list as he offered his recollections of the start of an incredible odyssey.
    « It was the longest point I’d for ever been mistaken the heave injured, » recalled Sir Bobby. « There was a lad called Keith Marsden who played centre-back for Manchester Megalopolis Reserves and we both hit the ball at the same organize and my ankle swelled up. Three weeks later, Sir Matt Busby asked me how I was.
    Manchester

  19. 沃八达Reply to this comment

    人生短暂,开心每一天!

  20. NORMANReply to this comment

    helo poto superbe video comme dab

  21. Le site de CyprienReply to this comment

    Je suis mort. Enterrez-moi. Cyprien ne m’a pas mis à jour depuis 2012.

  22. tinopremierReply to this comment

    je kiffe ce type d’humour

  23. 6pri1 fanReply to this comment

    jtm

  24. helloguysReply to this comment

    super video

  25. lachounetteReply to this comment

    Super vidéo… Je ne m’en lasse pas.
    Par contre…. Plus une seule vidéo depuis plus de 6 mois….
    Que se passe t-il ????
    J’aimerai bien savoir..

  26. ChrisulcetReply to this comment

    стучите в аську 231-538

    Продаю различные авторег аки акки аккаунты accounts соц сетей, почтовики, редиректы, блог сервисов и т.д и т.п.

    пишите сразу в аську 231538

  27. BobReply to this comment

    lachouette toutes les videos sont sur sa chaîne youtube et les commentaires aussi, i ln’y a plus trop d’intérêts à maintenir un blog ;)

  28. cYPRIENReply to this comment

    Non seulement le site est raide mort mais on peut écrire tout et n’importe quoi !

    Y a plus personne aux commandes !

    Lâchez vous !

  29. LklReply to this comment

    Zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez

  30. JohanReply to this comment

    Zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbezZbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbezZbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez

  31. JohanReply to this comment

    Zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbezZbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez zbezbezbez

  32. kekeReply to this comment

    recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint Espritp 9. » Immédiatement après cela, « [...] il recouvra la vue. Il se leva, et fut baptisép 10. »

    Sa fonction d’apôtre est confirmée par les trois « colonnes » qui dirigent le mouvement (Jacques le juste, saint Pierre et saint Jean) (Galates 2, 7:9) « 2.7 Au contraire, voyant que l’Évangile m’avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, 2.8 car celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi l’apôtre des païens, 2.9 et ayant reconnu la grâce qui m’avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, qui sont regardés comme des colonnes, me donnèrent, à moi et à Barnabas, la main d’association, afin que nous allassions, nous vers les païens, et eux vers les circoncis. 2.10 Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire », il se présente alors lui-même lors de ses voyages comme un apôtre désigné directement par le Christ, et comme le bénéficiaire de la dernière apparition de Jésus (1 Co 15,8).

    Décapitation de saint Paul, peinture de Enrique Simonet, 1887 (plan rapproché)
    Il fut l’apôtre qui favorisa activement, sans en être cependant l’initiateur, l’« ouverture vers les gentils » de l’Église naissante. À cette époque, l’enseignement du messie s’adressait principalement aux Juifs que l’on cherchait à convertir. Pour les premiers chrétiens, juifs d’origine, cet enseignement ne remettait pas en question la loi de Moïse. Ainsi, les incirconcis demeuraient des personnes peu fréquentables, auxquelles le message du Christ ne semblait pas destiné. Paul, à la suite de Barnabé, alla prêcher chez eux. Selon Luc, au Concile de Jérusalem, il réussit à convaincre les autres chefs des premières communautés chrétiennes que l’on pouvait être baptisé sans avoir été au préalable circoncis (Ac 21, 18), développant ainsi l’adresse universelle du message chrétien. Les tensions persistèrent avec le courant mené par Jacques (Ga 2, 11s). Paul, grand voyageur, a fondé et soutenu des Églises dans tout l’est du bassin méditerranéen, plus particulièrement en Asie Mineure. Quand il ne leur rendait pas visite personnellement, il communiquait avec eux par lettres (épîtres).

    Son engagement auprès des gentils et ses convictions religieuses lui attirèrent l’inimitié de certains juifs. Il fut arrêté à Jérusalem et manqua d’être lapidé. Arrêté par les Romains, il argua de sa citoyenneté romaine, affirmant Civis romanus sum (« je suis citoyen romain ») pour être jugé non par le Sanhédrin mais par le gouverneur, qui le fit emprisonner durant deux ans à Césarée. Puis, à sa propre demande, il fut conduit à Rome pour comparaître devant l’empereur. Une tempête le détourna vers Malte, où il resta quelques mois. Il s’installa ensuite à Rome, d’abord en liberté surveillée puis complètement libre. Il y mourut décapité (en tant que citoyen romain), probablement en 6710, à la suite de l’incendie de Rome (64), et après un procès probable sous le règne de Néron :

    « On raconte que, sous son règne, Paul eut la tête coupée à Rome même […] » (Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, II, XXV, 5)
    L’expression « Chemin de Damas »
    Paul de Tarse, envoyé à Damas pour persécuter les premiers chrétiens, dit avoir eu une apparition du Christ. Selon les Écritures il eut la révélation de la foi sur le chemin de Damas. Les chrétiens le connaîtront surtout sous son nom romain de Paul, « apôtre des Nations ». L’épisode, rapporté dans les Actes des Apôtres, symbolise, depuis, tout lieu où un retournement subit de convictions permet l’accès à la religion. Il s’agit plus d’une rencontre intime avec le Christ. Le terme de conversion, Paul l’utilisera pour les païens qui se convertissent au christianisme.

    Voyages de Paul
    Après sa conversion, Paul séjourne quelque temps à Damas, puis en Arabie, ensuite à Jérusalem, Tarse, avant d’être invité par Barnabé à Antioche. C’est de cette ville qu’il partira pour ses voyages missionnaires. On peut raisonnablement dater ses voyages dans un intervalle de quelques années de 45 à 58 environp 11.

    Carte du premier voyage missionnaire
    Premier voyage (estimé de 45 à 49)
    C’est un voyage aller-retour qu’il effectue en compagnie de Barnabé et de Jean Marc (cousin de Barnabé). Il visite Chypre (Paphos), la Pamphylie (Pergé) et prêche autour d’Antioche de Pisidie. Paul et Barnabé cherchent à convertir des Juifs, prêchent dans les synagogues, sont souvent mal reçus et obligés de partir précipitamment – à cause de leur annonce du salut et de la résurrection en Jésus (Actes 13:15-41) mais pas forcément mal reçus (Actes 13:42-49). Sur le chemin du retour, ils ne repassent pas par Chypre et se rendent directement de Pergé à Antioche.

    La réunion de Jérusalem et le conflit d’Antioche
    La réunion de Jérusalem et le conflit d’Antioche — que l’on date généralement autour de l’année 50a et dont l’ordre de déroulement lui-même fait l’objet de débats13 — sont les deux premiers épisodes attestés d’un profond différend qui s’est développé à l’intérieur même du mouvement des disciples de Jésus. Il va opposer, de manière parfois très vive et durant plus d’une décennie, Paul représentant les chrétiens d’origine grecque, avec Pierre et Jacques représentant les chrétiens d’origine judéenne11.

    De manière plus générale, ces évènements – avec d’autres péripéties conservées dans certaines lettres de Paulp 12 ont eu une incidence considérable sur les rapports entre les deux tendances principales : les « pauliniens », d’une part, qui soulignent la valeur de la croyance dans le Messie et les « jacobiens » et « pétriniens », d’autre part, qui maximalisent la portée de l’observance de la Torah15 : en d’autres termes, est-ce que le salut s’obtient par la croyance au Messie ou par l’observance de la Torah16 ? Les premiers sont à l’origine du courant rétrospectivement appelé « pagano-christianisme » et les seconds à celui nommé « judéo-christianisme »17.

    Paul rapporte de façon assez détaillée, mais naturellement de son point de vue, ce conflit et la réunion de Jérusalem dans une lettre écrite aux communautés de Galatie, probablement la communauté d’Éphèse, dans les années 54-5518, alors que le « document paulinien » qui a servi à rédiger la partie relative à cet épisode dans les Actes des Apôtres daterait d’une trentaine d’années après les faits.

    La réunion de Jérusalem

    Reconstitution de la ville de Jérusalem à l’époque de Jésus. Vue de l’enceinte fortifiée dans le secteur de l’Ophel.
    Les débats que soulèvent ces évènements ne sont pas doctrinaux ni liés à la théologie de Paul — qui semble se développer ultérieurement — mais d’ordre rituel11 et consécutifs à un phénomène nouveau, l’apparition d’adeptes non juifs au sein du mouvement de Jésus, Grecs issus du paganisme. L’observance des règles prescrites dans la Torah par ces chrétiens d’origine polythéiste — par exemple la question de la circoncision, déjà problématique médicalement pour un adulte à l’époque, mais en plus interdite pour un non-juif dans la société romaineb — est devenue une question épineuse.

    Lors de la réunion de Jérusalem, l’observance de la Torah par les chrétiens d’origine polythéiste est examinée18 et la question de la circoncision y est notamment soulevée par des pharisiens devenus chrétiens. Examinée par les apôtres et les presbytres (« anciens ») en présence de la communauté, elle est arbitrée par Pierre qui adopte le principe suivant, accepté par Jacques, l’autre dirigeant de la communauté hiérosolymitaine : Dieu ayant purifié le cœur des païens par la croyance en la messianité de Jésus, il n’y a plus de raison de leur imposer le « joug » de la Torah19.

    Toutefois, Jacques reste inquiet par des problèmes pratiques, qui naîtront dans les « communautés mixtes »18 qui réunissent les chrétiens d’origine juive et ceux d’origine païennec : les premiers ne doivent pas avoir à craindre de souillure à la fréquentation des seconds qui doivent observer un minimum de préceptes qui sont communiqués par une lettre à destination de ces derniers, connue sous le nom de « décret apostolique »20. Mais il n’y est plus question de la circoncision, pourtant à l’origine du débat16.

    Le conflit d’Antioche
    La réunion de Jérusalem n’a pas réglé le problème de la coexistence de chrétiens de divers courants et origines culturels, notamment au moment des banquets cérémoniels, le partage eucharistique21. C’est à la même époque que prend place un épisode de tension entre Paul et Pierre, connu sous le nom de « conflit » ou « rupture » d’Antioche, au terme duquel Paul quitte Antioche, dans ce qui s’apparente à un exil d’une communauté qu’il a contribué à fonder22.

    Après la réunion de Jérusalem, les Actes des Apôtresp 13 mentionnent la lettre écrite par les apôtres Jacques, Pierre et Jean avec les anciens de la communauté de Jérusalem est envoyée aux communautés d’Antioche, de Syrie et de Cilicie – zone de mission confiée à Paul et Barnabé – et probablement portée par ceux qu’une épître de Paul appelle les « envoyés (apostoloi, apôtres) de Jacques »23. On ne sait toutefois pas si ce document, qui soulève de nombreuses questions d’ordre littéraire et historique20, est à l’origine du différend ou s’il a été rédigé pour apaiser les esprits après l’incident21.

    Il y est demandé aux destinataires d’observer un compromis défini par Jacques. Cette lettre contient probablement les quatre clauses que la tradition chrétienne appelle « décret apostolique »20, et dont voici l’une des versions :

    « L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas vous imposer d’autres charges que celles-ci, qui sont indispensables : vous abstenir des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées et des unions illégitimes. Vous ferez bien de vous en garder. Adieup 14. »

    À la lumière d’une lettre de Paul23, il est possible que l’observance de ces quatre clauses ait visé à résoudre l’épineux problème de la communauté de table entre les disciples d’origine juives et d’origine païenne20, même s’il n’en est fait aucune mention dans le décret tel qu’il a été conservéd.

    En tout état de cause, la venue des « envoyés de Jacques » à Antioche, avec probablement des directives orales, semble avoir provoqué un bouleversement dans les habitudes des communautés chrétiennes de la ville où les judéo-chrétiens et les « pagano-chrétiens » avaient pris l’habitude de prendre les repas symbolisant l’eucharistie en commun24. Ce à quoi la venue des émissaires de Jacques, muni de ses directives, semble avoir voulu mettre un terme. Cela ne se passe pas sans émoi et Paul prend vertement25 à partie l’apôtre Pierre26 qui, alors qu’il partageait jusque-là les repas en compagnie des « paganos-chrétiens », se tient à l’écart de ceux-ci consécutivement au passage des envoyés de Jérusalem24, se voyant alors reprocher son hypocrisie25.

    C’est peut-être l’attitude tranchante de Paul dans certaines de ses lettres à la suite de ces événements — et d’autres dans ses missions ultérieures — qui a fourni au « parti des circoncis »24, insatisfait l’arbitrage de Jérusalem et n’ayant pas renoncé à imposer l’observance de la Torah pour le salut des fidèles27, une raison de considérer ce dernier comme rompu par lui, initiant contre Paul, lors de sa visite à Jérusalem de 58, un cycle de procès et d’incarcérations qui le mèneront, si l’on suit les Actes28 — de Jérusalem à Rome29.

    Deuxième voyage (estimé de 50 à 52)

    Carte du deuxième voyage missionnaire
    Paul effectue ce deuxième voyage en compagnie de Silas.

    Son premier objectif est de rencontrer à nouveau les communautés qui se sont créées en Cilicie et Pisidie.

    À Lystre, il rencontre Timothée qui continue le voyage avec eux. Ils parcourent la Phrygie, la Galatie, la Mysie. À Troie, ils s’embarquent pour la Macédoine. Paul séjourne quelque temps à Athènes puis à Corinthe où il rencontre le proconsul Gallion.

    Il retourne ensuite à Antioche en passant par Éphèse et Césarée.

    Carte du troisième voyage missionnaire
    Troisième voyage (estimé de 53 à 58)
    C’est un voyage de consolidation : Paul retourne voir les communautés qui se sont créées en Galatie, Phrygie, à Éphèse, en Macédoine jusqu’à Corinthe. Puis il retourne à Troie en passant par la Macédoine. De là, il embarque et finit son trajet par bateau jusqu’à Tyr, Césarée et Jérusalem où il est arrêté.

    Arrestation de Paul à Jérusalem
    Dans les Actes des Apôtresp 15, il est rapporté que lors de son dernier séjour à Jérusalem en 5830, Paul a été accueilli très froidement par Jacques le Juste29, le « frère du Seigneur » et chef de la communauté des nazôréens, ainsi que par les anciens. Ceux-ci lui font savoir que, selon des rumeurs, il a enseigné aux juifs de la diaspora l’« apostasie » vis-à-vis de « Moïse », c’est-à-dire le refus de la circoncision de leurs enfants et l’abandon des règles alimentaires juives29. Une « rumeur » peut-être confirmée par deux passages de ses épîtres, telles qu’elles figurent dans le Nouveau Testament. Jacques et les anciens suggèrent à Paul un expédient qui doit montrer aux fidèles son attachement à la Loi29, il doit entamer son vœu de naziréat et payer les frais pour quatre autres hommes qui ont fait le même vœu. Puis, ils lui citent les clauses du « décret apostolique » émis pour les chrétiens d’origine païenne, que Paul n’aurait pas remplies29.

    Un mouvement de contestation houleux, soulevé par des juifs d’Asie entraîne l’arrestation de Paul alors qu’il se trouve dans le Templep 16,31. Paul est accusé d’avoir fait pénétrer un « païen », Trophime d’Éphèse, dans la partie du Temple où ceux-ci sont interdits sous peine de mort. « Apparemment, Jacques et les anciens ne font rien pour lui venir en aide, ni pour lui éviter son transfert à Césarée31 » puis plus tard à Rome31. Selon Simon Claude Mimouni, cet incident montre un certain durcissement du groupe de Jacques le Juste en matière d’observance31, probablement lié à la crise provoquée par les Zélotes, qui aboutira en 66 « à une révolte armée des Juifs contre les Romains31 ».

    Le procès de l’apôtre Paul par Nikolai Bodarevsky, 1875. Agrippa et Bérénice sont assis face à Paul.
    Paul comparait devant le procurateur Antonius Félix32, alors que le grand-prêtre Ananie33, soutient l’accusation contre lui30. L’orateur Tertullus l’accuse alors d’être un chef de la « secte » des Nazôréens et de « susciter des séditions chez tous les Juifs de la terre habitéep 17. » Toutefois Felix ne statue pas sur son cas et le maintient en prison à Césarée32. Pour décider du sort de Paul, Porcius Festus le successeur de Felix, organise en 60 une autre comparution devant lui, en y associant Agrippa II et sa sœur Bérénice32.

    Selon le récit des Actes des Apôtres cité par Schwentzel, Bérénice « fait son entrée en grande pompe dans la salle d’audience où elle siège aux côtés d’Agrippa II, lors de la comparution de Paul à Césarée. Après le procès, elle participe à la délibération entre le roi et le gouverneur Porcius Festusp 18,34 (procurateur de Judée de 60 à 6235). »

    Ayant fait « appel à César » en tant que citoyen romain, Paul est renvoyé à Rome pour y être jugép 19.

  33. kekeReply to this comment

    Les historiens modernes : doutes concernant la biographie de Paul

    La Conversion de saint Paul sur le chemin de Damas par Le Caravage, Église Sainte-Marie-du-Peuple de Rome, 1600 (détail du tableau).
    Articles détaillés : Conversion de Paul et Ananie (Damas).
    Plusieurs aspects de la vie de Paul demeurent mal expliqués : sa double appartenance juive et romaine, sa conversion radicale, ses contacts avec les autorités romaines. Quant à sa citoyenneté romaine réelle ou supposée, elle embarrasse de nombreux historiens. Voici ce qu’en dit Voltaire, connu pour son érudition mais aussi pour son hostilité au christianisme, dans son Dictionnaire philosophique :

    « Paul était-il citoyen romain, comme il s’en vante ? S’il était de Tarsis, en Cilicie, Tarsis ne fut colonie romaine que cent ans après lui. Tous les antiquaires en sont d’accord. S’il était de la petite ville ou bourgade de Giscala, comme saint Jérôme l’a cru, cette ville était dans la Galilée, et certainement, les Galiléens n’étaient pas citoyens romainsp 23. »

    Toutefois les recherches modernes montrent que bien des citoyens de son époque disposaient d’une tribu (inscription électorale), nécessairement romaine, et d’une origo , une cité d’origine (père, grand-père, etc.) pérégrine ou même étrangère de droit à l’empire. Voltaire ignorait manifestement cette situation.

    Paul indique que la citoyenneté romaine lui vient de son père. Celui-ci ou un de ses ancêtres, aurait-il bénéficié de cette citoyenneté sur décision impériale ? C’est peu probable si l’on se fie à une inscription datant de l’époque d’Auguste trouvée à Pergame, en Asie mineure, où l’on ne compte aucun citoyen romain parmi les notables, tandis que des octrois de citoyenneté romaine à des magistrats de haut rang sont attestés aux époques plus tardives de Trajan et d’Hadrien49. La présence de Juifs citoyens romains à Éphèse en 48 av. J.-C. ainsi qu’à Sardes et Délos est cependant mentionnée par Flavius Josèphe50.

    L’information donnée par Jérôme de Stridon (qui la tiendrait d’Origène), selon laquelle la famille de Paul était originaire de Galilée, déplacée à Tarse à la suite d’exactions commises par les armées romaines dans la province de Judée (en 4 avant l’ère chrétienne, ou 6 après l’e.c.), « cette version des faits permet d’accorder une certaine confiance à quelques données jusque-là difficiles à expliquer », écrit Michel Trimaille. La revendication de Paul d’être « hébreu, fils d’Hébreux » (Philippiens, 3, 5 ; 2e lettre aux Corinthiens, 11, 22), suppose, avec la Judée, des relations plus étroites que celles d’un quelconque Juif de la Diaspora ». « Si la famille de Paul a été déportée depuis une génération seulement , il n’est pas étonnant que dans sa famille, on n’ait pas oublié l’appartenance à la tribu de Benjamin (Philippiens 3, 5), alors que la plupart des Juifs des anciennes diasporas avaient perdu la mémoire de leurs racines tribales. Ses anciennes études à Jérusalem (Actes, 22, 3) deviennent plus vraisemblables51″.

    Selon Michel Trimaille encore, la citoyenneté romaine de Paul peut être mise en doute : en effet, même si elle « n’imposait pas d’obligations inconciliables avec la foi juive », elle impliquait malgré tout « la reconnaissance d’institutions, y compris culturelles et religieuses, difficilement acceptable pour un pharisien strict. On peut considérer que Luc [qui présente Paul comme citoyen romain dans les Actes des Apôtres] a vu là une simple manière de situer son héros au sommet de la hiérarchie sociale ».

    Paul connaissait l’araméen et l’hébreu. Sa langue maternelle est le grec de la koinè52, et c’est dans la traduction des Septante qu’il lit la Bible. Il ajoute à son nom hébraïque, Saül, le cognomen romain de Paulus. Les études récentes ont fait apparaître une maîtrise de la diatribe grecque53, ce qui suppose une éducation sérieuse à Tarse. Il était de famille apparemment aisée, puisqu’elle possédait le droit de cité romain, ce qui ne l’a pas empêché, selon une pratique assez courante à l’époque dans les familles juives, et en particulier parmi les rabbins, d’apprendre un métier manuel : les Actes nous apprennent qu’il fabriquait des tentes, c’est-à-dire qu’il était probablement tisserand ou sellier.

    Doutant que le Sanhédrin de Jérusalem ait pu disposer du pouvoir d’extrader des Juifs de Damas, Alfred Loisy a jugé invraisemblable cet aspect de la mission répressive de Paul contre les chrétiens de Damas racontée en 9,254. Flavius Josèphe nous apprend qu’un tel pouvoir d’extradition avait été accordé par les Romains à Hérode le Grand, mais c’est insuffisant pour conclure54.

    L’arrestation de Paul est consécutive à une accusation liée à une supposition non avérée d’introduction d’un païen dans le sanctuaire de Jérusalem, ou à sa présence elle-même.

    [Actes 21:27-30]

    « 21.27 Sur la fin des sept jours, les Juifs d’Asie, ayant vu Paul dans le temple, soulevèrent toute la foule, et mirent la main sur lui, 21.28 en criant : Hommes Israélites, au secours ! Voici l’homme qui prêche partout et à tout le monde contre le peuple, contre la loi et contre ce lieu ; il a même introduit des Grecs dans le temple, et a profané ce saint lieu. 21.29 Car ils avaient vu auparavant Trophime d’Éphèse avec lui dans la ville, et ils croyaient que Paul l’avait fait entrer dans le temple. 21.30 Toute la ville fut émue, et le peuple accourut de toutes parts. Ils se saisirent de Paul, et le traînèrent hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées. »

    Ce qui était passible de mort selon la loi juive, mais son état de citoyen romain empêchant qu’il ne soit livré au Sanhédrin a embarrassé les deux procurateurs qui se sont succédé en Judée et ont fait traîner l’affaire, de même que la juridiction impériale devant laquelle il demanda à comparaître. La fin de sa vie reste obscure : les Actes des Apôtres se terminent brusquement sur l’indication qu’il est resté deux ans à Rome en liberté surveillée. Il serait mort en 64 lors de la persécution des chrétiens ordonnée par Néron, à moins que, relâché, il ait continué ses activités missionnaires avant d’être de nouveau arrêté, ramené à Rome, puis décapité en 67.

    Statue de saint Paul à Damas
    Les épîtres de Paul

    Saint Paul en prison, par Rembrandt, 1627.
    Article détaillé : Épîtres de Paul.
    Définition
    Dans le Nouveau Testament, 13 épîtres sont explicitement attribuées à Paul (l’épître aux Hébreux étant anonyme) :

    Épître aux Romains (Rm)
    Première épître aux Corinthiens (1 Co)
    Deuxième épître aux Corinthiens (2 Co)
    Épître aux Galates (Ga)
    Épître aux Éphésiens (Ép)
    Épître aux Philippiens (Ph)
    Épître aux Colossiens (Col)
    Première épître aux Thessaloniciens (1 Th)
    Deuxième épître aux Thessaloniciens (2 Th)
    Première épître à Timothée (1 Tm)
    Deuxième épître à Timothée (2 Tm)
    Épître à Tite (Tt)
    Épître à Philémon (Phm)
    On peut grouper[réf. souhaitée] ces lettres selon les thèmes traités et l’époque à laquelle elles auraient été écrites :

    lettres à dominante eschatologique (les deux lettres aux Thessaloniciens ; la première aux Corinthiens) ;
    lettres traitant de l’actualité du salut et de la vie des communautés (les deux lettres aux Corinthiens, lettres aux Galates, aux Philippiens et aux Romains) ;
    lettres dites « de captivité » (l’épître à Philémon date de cette époque) qui parlent du rôle cosmique du Christ (Col ; Ép), parfois attribuées à un disciple ;
    lettres dites « pastorales », traitant de l’organisation des communautés (épîtres 1 et 2 à Timothée et celle à Tite), (dont l’attribution est contestée).
    D’après un passage de l’épître aux Romains, les épîtres auraient été dictées à un secrétairep 24. On sait en effet que l’écriture n’était pas chose aisée et que les écrits étaient dictés à un ou plusieurs scribes.

    Le discours paulinien a un aspect très répétitif. Cette parole insistante a souvent été comparée à la parole d’un bègue. Jacques-Bénigne Bossuet par exemple écrivait que les beaux esprits ont appris « à bégayer humblement dans l’école de Jésus-Christ, sous la discipline de Paul » (cité par Chateaubriand, Le Génie du christianisme, livre V, chapitre 2, note 21). Ernest Renan quant à lui se demandait : « Le style de saint Paul (…), qu’est-il, à sa manière, si ce n’est l’improvisation étouffée, haletante, informe, du “glossolale” ? (…). On dirait un bègue dans la bouche duquel les sons s’étouffent, se heurtent et aboutissent à une pantomime confuse, mais souverainement expressive55. »

    Authenticité
    L’attribution des lettres de Paul n’a pas été remise en question avant 1840, quand les travaux de l’Allemand Ferdinand Christian Baur l’amenèrent à n’accepter que quatre lettres comme authentiques (Romains, Corinthiens 1 & 2, et Galates). Si les courants exégétiques de la critique radicale estimèrent longtemps que rien des lettres de Paul n’était authentique, les théologiens Adolf Hilgenfeld (1875) et Heinrich Julius Holtzmann (1885) rajoutèrent à la liste de Baur les épîtres à Philémon, aux Thessaloniciens 1 et aux Philippiens, pour constituer ce qui est généralement considéré aujourd’hui comme les sept « lettres incontestées » de Paul ou épîtres « proto-pauliniennes ». De nos jours, l’authenticité ou l’attribution des autres est plus ou moins discutée. On distingue classiquement :

    Les épîtres « proto-pauliniennes »
    Elles sont considérées comme étant de Paul, avec des dates de rédaction allant de 51 (la première aux Thessaloniciens) à 55 (pour la première aux Corinthiens), ce qui en fait les plus anciens écrits chrétiens qui nous soient parvenus56.

    Ce sont :

    la première épître aux Thessaloniciensp 25 ;
    l’épître aux Galatesp 26 ;
    l’épître à Philémonp 27 ;
    l’épître aux Philippiensp 28 ;
    l’épître aux Romainsp 29 ;
    la première épître aux Corinthiensp 30 ;
    la deuxième épître aux Corinthiensp 31.
    Les épîtres « deutéro-pauliniennes »
    Ces trois lettres seraient l’œuvre de disciples de Paul sans qu’on puisse identifier ces auteurs.

    En 2000, la question de l’authenticité des épîtres se présente comme suit :

    l’épître aux Colossiensp 32 est considérée comme pseudépigraphique par 60 % des exégètes. Un argument tient à la destruction de la ville par un tremblement de terre sous le règne de Néron : la lettre serait un faux car adressée à une ville inexistante. Il faut noter que cet argument présuppose la date de rédaction de la lettre comme tardive ;
    l’épître aux Éphésiensp 33 est considérée comme pseudépigraphique par 80 % des exégètes. Ce serait une réécriture de l’épître aux Colossiens développant le prolongement de l’action du Christ Sagesse de Dieu dans l’Église ;
    pour la deuxième épître aux Thessaloniciensp 34, les avis sont partagés de manière égale.
    Ces statistiques évoquées par Régis Burnet sont reconnues par la communauté scientifique dans son ensemble57.

  34. kekeReply to this comment

    Caca
    Page d’aide sur l’homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
    Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Kaka.
    Sur les autres projets Wikimedia :

    caca, sur le Wiktionnaire
    Caca peut désigner :

    Excrément
    Le caca, un nom familier donné aux excréments, dont dérivent caca boudin (ou caca bouda) et caca prout, des expressions infantiles ;
    le caca d’oie, une couleur brun-vert ;
    l’arbre caca (Sterculier fétide), dont le nom provient de son odeur ;
    Explosion de Caca, un groupe de rock suisse-romand de la fin des années 1990 ;
    Caca Bonita (en), un album de musique metal sorti en 1995 par le groupe Papa Roach
    Prénom
    Dans les pays lusophones, Cacá est un diminutif de Carlos. Il n’a pas de connotation péjorative car « caca » (excrément) se dit « cocô » en portugais.

    Cacá Carvalho (pt), un acteur né en 1953
    Cacá ou Lucas de Deus Santos est un footballeur brésilien né en 1982
    Cacá Diegues, un cinéaste brésilien né en 1940
    Cacá Sena (pt), un marionnettiste à la télévision
    Cacá Rosset (pt), un dramaturge
    Cacá Bueno, un pilote automobile brésilien né en 1976
    Divers
    Le caca ravet, un petit arbre de la famille des Myrsinacées que l’on retrouve dans les forêts humides d’Amérique centrale, notamment en Martinique ;
    Caca, une divinité mineure de la mythologie romaine.
    Libcaca (Color AsCii Art) : Bibliothèque logicielle pour la vidéo

  35. kekeReply to this comment

    Barack Hussein Obama II, né le 4 août 1961 à Honolulu (Hawaï), est un homme d’État américain. Il est le 44e président des États-Unis, en fonction du 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017.

    Fils d’un Kényan noir et d’une Américaine blanche du Kansas de souche irlandaise, il est élevé durant plusieurs années en Indonésie. Diplômé de l’université Columbia de New York et de la faculté de droit de Harvard, il est, en 1990, le premier Afro-Américain à présider la prestigieuse Harvard Law Review. Après avoir été travailleur social dans les quartiers sud de Chicago durant les années 1980, puis avocat en droit civil à sa sortie de Harvard, il enseigne le droit constitutionnel à l’université de Chicago de 1992 à 2004.

    Marié à Michelle Robinson en 1992, Barack Obama entre en politique quatre ans plus tard : il est élu au Sénat de l’Illinois, où il effectue trois mandats, de 1997 à 2004. Il s’oppose à la guerre d’Irak lancée par George W. Bush et se fait connaître au niveau national par le discours qu’il prononce en juillet 2004 lors de la Convention nationale démocrate qui désigne John Kerry comme candidat à la présidence. Après avoir échoué à obtenir l’investiture du Parti démocrate pour la Chambre des représentants en 2000, il est élu au Sénat fédéral en novembre 2004. Il se présente ensuite aux primaires présidentielles démocrates face à Hillary Clinton ; devancé en nombre de voix, il l’emporte avec une légère avance en termes de grands électeurs et devient ainsi le candidat du parti.

    Après avoir obtenu 52,9 % des voix et 365 grands électeurs à l’élection présidentielle du 4 novembre 2008 contre le républicain John McCain, Barack Obama entre en fonction le 20 janvier 2009. Il est le premier homme noir à accéder à la présidence des États-Unis. Son parcours a suscité chez les électeurs comme dans les médias du monde entier un grand intérêt. Sa présidence intervient dans un contexte de guerre en Irak, de guerre en Afghanistan, de crise au Moyen-Orient, d’importante récession de l’économie américaine et de crise financière et économique mondiale. Le 9 octobre 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix.

    Durant son premier mandat, Barack Obama promulgue un plan de relance économique, met en place le renouvellement d’autorisation des assurances-chômages et les créations d’emplois, celle sur la protection des patients et des soins abordables ainsi qu’une réforme de la régulation financière en 2010. Dans le domaine de la politique étrangère, il retire progressivement les troupes américaines d’Irak, augmente celles présentes en Afghanistan et signe un traité de contrôle des armements avec la Russie. Il commande également l’opération qui aboutit à la mort d’Oussama ben Laden. En 2016, il qualifiera sa décision d’intervenir militairement en Libye de « pire erreur » de sa présidence. Candidat à sa réélection lors de l’élection présidentielle de 2012, il est opposé au républicain Mitt Romney, qu’il bat le 6 novembre 2012, remportant 332 voix du collège électoral et 51 % des suffrages au niveau national.

    Durant son second mandat Barack Obama tente de promouvoir un contrôle accru des armes à feu, pousse à une meilleure intégration des LGBT et à la reconnaissance constitutionnelle réussie du mariage entre personnes du même sexe. En politique extérieure, il ordonne une intervention militaire en Irak et en Syrie contre l’État islamique, achève le processus de retrait des forces américaines d’Afghanistan. Il ratifie par ailleurs l’accord de Paris sur le climat, parvient à un accord sur le nucléaire iranien et normalise les relations américaines avec Cuba. Ses derniers mois de présidence sont marqués par une popularité en hausse, avec une majorité d’opinions favorables au niveau national. Le républicain Donald Trump lui succède après avoir emporté l’élection présidentielle de 2016 face à la candidate du Parti démocrate, Hillary Clinton, soutenue par Barack Obama.

  36. kekeReply to this comment

    Famille
    Jean-Luc Mélenchon naît le 19 août 1951 à Tanger, au Maroc, alors zone internationale, où ses parents travaillent1.

    Il est le fils cadet de Georges Mélenchon, receveur des Postes, télégraphes et téléphones (PTT), et de Jeanine Bayona, institutrice, tous deux Français d’Algérie (« pieds-noirs »)2,3.

    Son grand-père paternel, Antonio Melenchón est un Espagnol de la région de Murcie. Au début des années 1900, il s’installe à Oran, en Algérie française, et y épouse Aimée Canicio, elle aussi d’origine espagnole. Du côté maternel, son grand-père, François Bayonna, est né en 1889 près de Valence, en Espagne, et est marié à Jeanne Emmanuelle Caserta, une Italienne originaire de Sicile2.

    Jean-Luc Mélenchon reçoit une éducation catholique de par sa mère : il est notamment enfant de chœur et sert la messe en latin3. Sa mère s’éloigne ensuite de la religion3. Sans revendiquer sa foi, il déclare être de « culture catholique »4.

    En 1962, à la suite du divorce de ses parents deux ans plus tôt5, il quitte le Maroc pour la France : il s’installe à Elbeuf, puis à Yvetot, dans le pays de Caux6, puis dans le Jura, où sa mère est mutée1,7,8.

    Marié avec Bernadette Abriel durant son séjour à Besançon (puis divorcé), il a une fille, Maryline Camille9, née en 19748, adjointe au maire du 4e arrondissement de Lyon de mars 2008 à février 200910 et compagne de Gabriel Amard, secrétaire national du Parti de gauche et ancien maire de Viry-Châtillon11.

    Parcours professionnel
    Bachelier en 1969 après avoir été scolarisé au lycée Rouget de Lisle de Lons-le-Saunier12, Mélenchon est titulaire d’une licence de philosophie obtenue à la faculté de lettres et sciences humaines de l’université de Besançon en 19727,13, il devient correcteur8 à l’imprimerie Néo-Typo14 de Besançon, parallèlement à ses études8. Il travaille également dans l’entreprise d’horlogerie Maty et dans une station-service14.

    En 1975, il devient surveillant, puis professeur auxiliaire au lycée du bois de Mouchard15,16. En 1976, il retourne à Lons-le-Saunier8, où il est professeur auxiliaire de français dans un lycée technique17,18,19,8, après avoir obtenu le CAPES de lettres modernes20,21.

    Il est ensuite journaliste à La Dépêche du Jura, collabore ponctuellement en qualité de dessinateur à l’hebdomadaire catholique d’information La Voix Jurassienne et dirige La Tribune du Jura, le mensuel de la fédération socialiste du Jura, qui finit par péricliter, à la fin des années 197022,23. En 1978, à la demande de Claude Germon, maire de Massy qu’il a rencontré lors d’une visite de ce dernier dans le Jura, il s’installe dans l’Essonne où il devient son directeur de cabinet22,13,24 et fonde un bulletin hebdomadaire intitulé À Gauche8. De 1993 à 1995, il est directeur politique de l’hebdomadaire du Parti socialiste Vendredi7,13,8.

  37. kekeReply to this comment

    あなたがビデオをオンラインに持っていくとすぐに誰かが衝突する
    私はあなたが友人を見つけることはないと思う
    私はモンゴルでキプロスを大胆に夢見るのですか?
    私はあなたの名前を覚えています… « セバスチャン »
    しかし、ねえ、あなたはあなたのブランドの服を作ったと言った
    しかし、Tシャツにシートを貼るだけでは不十分です
    私がそれが魅力的であると知っている存在を侮辱する
    しかし、あなたの人生で何か他のことをしてください。
    それは、あなたの頭が肥えてばかげて私に戻ってきた
    私たちは一緒にCPにいましたが、あなたはもう老いていました。
    Google Imageで火を探しているとき
    私たちは最初のページからあなたに関するすべてを学びます
    あなたはラッパーと言いますが、あなたのキャリアは一インチもありません
    登ることができる唯一のシーンは川沿いです
    学校に戻ると、あなたのビデオは気にしません
    スペルミスのない行を書かないでください
    あなたは絶対に私を見たいと思う。
    あなたは私にシャンゼリゼの予約をくれた
    しかし、観光客と貨物船しかない
    あなたはどこですか?私は少し思った
    あなたは漫画のCortexを見るために戻ってくることはあまりありません
    あなたの人生があなたのためのバスルートであれば、それは終点です
    あなたのレベルが汚いので私に答える必要はありません
    私は公正なレベルで私の祖母と対立しています
    あなたは才能がない、大声で話す、達成したい
    要するに、これは正式にはフランスのラップロール
    セバスチャンは申し訳ありません、私は葛藤したくなかった
    私の母はいつも私が身体的に障害を負うことを禁じている

  38. http://www.balenciagassneakers.comReply to this comment

    Thanks for every one of your effort on this blog. My daughter really loves conducting investigations and it is easy to see why. We all notice all about the powerful mode you give very important information through the web blog and therefore increase participation from the others on that area while our girl is in fact learning a lot. Take advantage of the rest of the new year. You’re the one performing a really good job.

  39. Gerard depardieuReply to this comment

    Pour ceux qui sont sur ce site en 2018

  40. sms anniversaireReply to this comment

    j’adore cyprien <3

  41. http://www.shoesjordan.us.comReply to this comment

    I precisely wanted to appreciate you again. I do not know what I would’ve carried out without those tips and hints shared by you on such question. It seemed to be an absolute daunting condition in my position, nevertheless understanding this specialized form you processed it took me to weep for happiness. I’m just happy for this assistance and as well , have high hopes you are aware of a powerful job you have been accomplishing teaching others via your web blog. I am sure you have never met all of us.

  42. http://www.long-champ.us.comReply to this comment

    I’m just commenting to let you know what a nice discovery our princess enjoyed checking the blog. She figured out too many issues, which included how it is like to possess a wonderful helping spirit to have other people just thoroughly grasp various complex issues. You truly did more than my expected results. I appreciate you for churning out these great, dependable, edifying and as well as unique guidance on the topic to Gloria.

  43. JulReply to this comment

    JUL EST LA

    LOL

  44. http://www.nikerunningshoes.us.comReply to this comment

    I actually wanted to write down a small message to thank you for some of the nice solutions you are giving out at this website. My prolonged internet investigation has now been recognized with sensible details to talk about with my guests. I would express that we site visitors are undoubtedly lucky to exist in a perfect place with so many brilliant people with useful tips. I feel really privileged to have used the website page and look forward to tons of more fun times reading here. Thanks a lot once again for all the details.

  45. http://www.nikecortez.us.comReply to this comment

    I have to convey my passion for your kind-heartedness supporting folks that need help on this important subject matter. Your special dedication to getting the message throughout had been especially beneficial and have in most cases enabled associates much like me to arrive at their pursuits. Your personal helpful advice signifies so much to me and a whole lot more to my peers. Many thanks; from all of us.

  46. RaphReply to this comment

    Hello, vidéo très sympa comme d’hab !

  47. http://www.quelleidee.comReply to this comment

    Hello, vidéo toujours au top !

  48. Nowkta est sur youtubeReply to this comment

    Je découvre enfin ton site il est vraiment bien et fait plus de vidéo car tu en fait moins en ce moment.

  49. Nowkta est sur youtubeReply to this comment

    On t’aime quand meme:-S

  50. AlexisReply to this comment

    salut Cyprien, je voulait de dire que je suis un de tais plus grand fan

  51. SuzieReply to this comment

    Tous juste

  52. SomaReply to this comment

    Salut Cyprien je regarde tes vidéos pour apprendre la langue française. Est-ce que c’est possible d’ajouter les sous-titres? :)

  53. CubeDeFeuReply to this comment

    MDR

  54. YusefReply to this comment

    Cyprien pourquoi ta areter de repondre a nos question. Ma chaine youtube
    https://www.youtube.com/channel/UCS0bDPo8tzxo7JvzJ5mHdtw?view_as=subscriber

  55. EvaReply to this comment

    Ce site est trop cool
    Continue comme ca cyprien

  56. CyprienReply to this comment

    Merci à tous. Je vais arrêter de lire les commentaires ici car qui traîne encore sérieusement sur des blogs de nos jours ? (désolé si j’offense les quelques cassos qui se sentent concernés Haha).

  57. FirepalReply to this comment

    Le jugement dernier de Cyprien

  58. kyky minecraft du 37Reply to this comment

    Pas mal bien !!

  59. kyky minecraft du 37Reply to this comment

    lol

  60. qReply to this comment

    il y a qlq ?

  61. mojitoReply to this comment

    non y’a personne

  62. baronorsellyReply to this comment

    Cyprien tu peux me contacter aux 07 67 12 88 65. merci

  63. ddReply to this comment

    lol

  64. MikahmikahReply to this comment

    J’espère tu va lire ce commentaire et si tu le lit abo toi a ma chaine mikah mikah je rêve trop je sais

  65. Cyprien IOVReply to this comment

    Youhou !

  66. JessicaReply to this comment

    Simplement extraodinaire!
    Félicitations, vos vidéos sont vraiment amusantes.
    Je vous vois depuis le Costa Rica, j’espère un jour que vous visitez mon pays!

    ¡Pura Vida!

  67. NormanFaitDesVidéosReply to this comment

    Je viens de découvrir tes vidéos, ça te dit une collab gros ?
    Je fais des vidéos sur les meufs et la bouffe passe faire un tour sur ma chaine !

  68. soizenReply to this comment

    Alors on actualise plus ! x)

  69. LarzyJergyReply to this comment

    pharmacy online cialis
    http://xlviagravfs.com – generic viagra usa
    natural alternative ti cialis
    viagra usa
    – cialis official website
    cialis yahoo messenger

  70. J'ai pas d'ami mdrrrrReply to this comment

    caca caca cacac prout prout prout cacacaca pipi sexe drogue ta mère la pute

  71. J'ai pas d'ami mdrrrrReply to this comment

    La maturité, telle que l’a définie l’un de mes collègues, est la capacité de faire quelque chose malgré le fait que vos parents vous l’ont recommandé.

    Faites vous-meme votre malheur – Paul Watzlawick

    L’homme qui manque de maturité veut mourir noblement pour une cause.L’homme qui a atteint la maturité veut vivre humblement pour une cause.

    L’attrape-coeurs – J. D. Salinger

    Il n’est pas de plus grand bonheur pour un homme que de découvrir dans sa maturité, dans les années de création, la mission de sa vie.

    Les tres riches heures de l’humanite – Stefan Zweig

    Durant mes premières années de lycée, je considérais la solitude comme un fait passager, je n’avais pas encore assez de maturité pour m’apercevoir qu’elle faisait partie de mon destin.(L’espoir est un état d’enfance, c’est la résistance de l’imagination)

    Istanbul : souvenirs d’une ville – Orhan Pamuk

    Même un homme moyennement doué acquiert une certaine maturité après avoir traversé quelques siècles.

    Le loup des steppes – Hermann Hesse

    Il n’y a pas deux peaux qui aient la même texture, et jamais la même lumière, la même température, les mêmes ombres, jamais les mêmes gestes ; car un amant, lorsqu’il est animé par l’amour véritable, peut parcourir la gamme entière des siècles de science amoureuse. Quels changements d’époque, quelles variations d’innocence et de maturité, d’art et de perversité….

    Vénus érotica de Anaïs Nin – Anaïs Nin

    Comme la découverte de l’amour, comme la découverte de la mer, celle de Dostoïevski marque une date mémorable de notre vie. Elle correspond généralement à l’adolescence : la maturité cherche et trouve des écrivains plus sereins.

    Netchaïev est de retour – Jorge Semprun

    Nul n’est hardi que le sot, qui ne sait pas ce qui lui fait défaut : le spirituel, au contraire, est honteux dans la jeunesse avant mérite, croyant que tout le monde sent et pense comme lui, et mieux que lui que tout le monde fait ce qu’il faut faire il ne devient hardi que dans la maturité, quand il a vu, par expérience, combien les autres hommes sont au-dessous de lui.

    Monsieur nicolas, nicolas edme restif de la bretonne, éd. gallimard, coll. bibliothèque de la pléiade, 1989, vol. 1, p. 636 – Nicolas Edme Restif de La Bretonne

    Car la maturité est indivisible ou la maturité est totale, ou elle n’est pas.

    Oeuvres, édition editions gallimard, 2011 – Milan Kundera

    Les droits des femmes sont au service de l’épanouissement de la société tout entière. La place qu’on leur fait est un révélateur de l’état d’un pays, de sa maturité démocratique comme de sa modernisation économique. Il n’y a de bonheur que dans l’égalité.

    Interview Elle 03.03.2016 – François Hollande

    C’est que l’humanité tirait son prix, non pas de sa masse en perpétuelle multiplication, mais de ses élites qui arrivent à maturité.

    Le pavillon des cancereux – Alexandre Soljenitsyne

    Il y a une épaisseur entre la vie et nous. Nous pouvons la nommer fatigue, crainte, pensée, ambition, nous pouvons bien lui donner tous les noms-ils seront tous justes, mais le seul qui convient pleinement c’est : nous-mêmes. Ce qui se tient entre notre vie et nous comme un obstacle c’est nous-mêmes, cet épaississement de nous-mêmes dans nous-mêmes que nous considérons comme une preuve de maturité, une certitude d’existence.

    Christian Bobin, « L’Enchantement simple » – Christian Bobin

    Ce qui se tient entre notre vie et nous comme un obstacle, c’est nous-mêmes, cet épaississement de nous-mêmes dans nous-mêmes que nous considérons comme une preuve de maturité, une certitude d’existence.

    Christian Bobin, L’Éloignement du monde. – Boris Vian

    La maturité de l’homme est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant.

    La horde du contrevent – Alain Damasio

    La maturité de quelqu’un se mesure à la capacité d’ambiguïté qu’il peut porter.

    In innocente culpabilité de marie de solemne – Jean-Yves Leloup

    Le doute, l’anticipation, les incursions dans tous les recoins obscures.. ces habitudes débilitantes venaient avec la maturité… Bon Dieu qui cherchait-il à berner.., la vieillesse ?

    La theorie des dominos – Alex Scarrow

    Il est advenu aux gens véritablement savants ce qui advint aux épis de blé ; ils vont s’élevant et se haussant, la tête droite et fière tant qu’ils sont vides ; mais quand ils sont pleins et grossis de grains en leur maturité, ils commencent à s’humilier et à baisser les cornes.

    Les Essais de Michel de Montaigne – Montaigne

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle. Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Maturité.

    When I Loved Myself Enough de Kim McMillen et Alison McMillen – Kim McMillen

    Il est reconnu qu’il y a une poésie de la jeunesse et une prose de la maturité.

    Langage et silence de George Steiner – George Steiner

    Égalité des sexes : Louez la maturité d’un homme : compliment. Louez la maturité d’une femme : injure.

    Nouvelles contradictions – Charles Régismanset

  72. PauloReply to this comment

    Site vraiment bien mis à jour xD

  73. Thread worldReply to this comment

    Bonjour, ce serait cool que tu lises les commentaires de ce site en vidéo, comme ils sont peu nombreux.

  74. zozo64Reply to this comment

    LE QUIZ YOUTUBE 2

    Un bonheur de retrouver ce jeu magique avec autant de rigolade et de divertissement.
    Un plaisir
    BILAN : 4 étoiles / excellent

  75. patatosaureReply to this comment

    bravo, vous êtes arrivé sur un recoin caché d’Internet! félicitations

  76. TanyaRitReply to this comment

    Где найдете очень интересные материалы о технике. Если у вас очень много вопросов как использовать технику. Тогда точно нужно зайти на сайт Техник.
    Читайте информацию, делитесь с друзьями и не забывайте подписываться на соц. группы https://auroraua.blogspot.com/ – ссылка на сайт

  77. JamesReply to this comment

    Yo boys je vien du futur hahahahahah je suis en 2019 boum!!!!!

  78. Squeezie✅Reply to this comment

    Comme le temps passe vite.

  79. HyudraReply to this comment

    Vous sucez?

  80. vySVWhHnMPRReply to this comment

    vpyaGCNbl

  81. NormanReply to this comment

    Salut bande de bites moles.

    Qui sucez?

  82. ThéoReply to this comment

    Une vidéo un jour sur ce site décédé depuis si longtemps ? (Je sais pas pour quoi je sens que ça peut arriver un jour) donc si tu passe par là bah…je sais pas enfaite qu’est-ce que je fou ici à 4h38 du mat..

  83. Ta mèreReply to this comment

    zbeub zbeub

  84. GeorgesReply to this comment

    Tu as 2 ans à faire une vidéo sur Youtube

  85. Jean-charleReply to this comment

    pourquoi tu ne fait plus de vidéo sur ton vidéo blog

  86. CHACHAReply to this comment

    Bonjour, je suis une personne qui regarde ce site et si vous voulez mon avis, il est inutile car on peut bien retrouver les vidéos de Cyprien sur sa chaîne YouTube directement donc je ne comprend pas pourquoi avoir investi du temps dans ce site inutile pour ensuite labbandonner comme une vieille crotte donc merci de prendre en compte mon commentaire que je perçois comme constructif,

    Cordialement, une abonnée

  87. CYPRIEN-THE-FUCKING-LGBTQ-DRAGQUEENReply to this comment

  88. CYPRIEN-THE-FUCKING-LGBTQ-DRAGQUEENReply to this comment

     » Le TOP 19 des SITES NATIONALISTES PRO-BLANC LES + CENSURES au MONDE  » ©
    http://www.ribinad.com/forum/viewtopic.php?id=278
     » The TOP 19 MOST CENSURED PRO-WHITE NATIONALIST SITES in the WORLD  » ©
    http://www.ribinad.com/forum/viewtopic.php?id=278

  89. https://oldforum.citysakh.ru/?talkid=17134Reply to this comment

    Казино онлайн Чемпион — игровые автоматы бесплатно.

    Feel free to visit my website; https://oldforum.citysakh.ru/?talkid=17134

  90. Etho 76Reply to this comment

    On veu bigorno et coquillage

  91. BENENReply to this comment

    Jean Moulin, né le 20 juin 1899 à Béziers et mort le 8 juillet 1943 près de Metz, en Moselle annexée, est un haut fonctionnaire et résistant français.

    Préfet de l’Aveyron puis d’Eure-et-Loir, refusant l’occupation nazie, il rejoint en septembre 1941, l’organisation de résistance la France libre à Londres en passant par l’Espagne et le Portugal. Il est reçu par Charles de Gaulle à qui il fait un compte rendu de l’état de la Résistance en France et de ses besoins, notamment financiers et en armement.

    À l’issue de quelques entretiens, il est envoyé à Lyon par Charles de Gaulle pour unifier les mouvements de la Résistance. Il est arrêté à Caluire-et-Cuire, dans la banlieue de Lyon, le 21 juin 1943 et conduit au siège de la Gestapo à Lyon où il est torturé ; il est ensuite transféré à la Gestapo de Paris. Il meurt dans le train qui le transporte en Allemagne peu avant le passage de la frontière, le 8 juillet 1943. Son décès est enregistré en gare de Metz1.

    Il dirigea le Conseil national de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Considéré comme l’un des principaux héros de la Résistance, il est compagnon de la Libération en 1942, nommé général de brigade à titre posthume lors de la Libération de la France, puis général de division en novembre 19462.

    Un cénotaphe lui est dédié au Panthéon où se trouvent les tombeaux des grands personnages de la République française. Son corps n’a jamais été identifié avec certitude, et l’urne transférée au Panthéon ne contient que les « cendres présumées de Jean Moulin »3.
    Sommaire

    1 Début de vie
    2 Résistance
    2.1 Révocation de sa fonction de préfet
    2.2 Constitution de l’Armée secrète de la France – Unification des mouvements de résistance
    2.3 Création du Conseil national de la Résistance
    2.4 Arrestation à Caluire-et-Cuire
    3 Postérité
    3.1 Le discours d’André Malraux
    3.2 L’hommage de Charles de Gaulle
    3.3 Hommages
    3.4 Le célèbre portrait de Jean Moulin
    3.5 Controverses
    4 Vie privée
    5 Décorations
    6 Ouvrage
    7 Filmographie
    7.1 Cinéma
    7.2 Télévision
    8 Musées consacrés à Jean Moulin
    9 Notes et références
    9.1 Notes
    9.2 Références
    10 Voir aussi
    10.1 Bibliographie
    10.2 Articles connexes
    10.3 Liens externes

    Début de vie
    Acte de naissance de Jean Moulin le 20 juin 1899 à Béziers (Hérault).

    Jean Pierre Moulin naît au 6 rue d’Alsace à Béziers (Hérault)4, fils d’Antoine-Émile Moulin, professeur d’histoire-géographie au collège Henri-IV dans cette ville, et de Blanche Élisabeth Pègue. Il est le petit-fils d’un insurgé de 18515. Antoine-Émile Moulin est un enseignant laïque au grand collège de la ville, partie intégrante du Lycée Henri IV, ainsi qu’à l’université populaire, et il est franc-maçon à la loge Action sociale6. Son fils, Jean, est baptisé le 6 août 1899 par le père Guigues en l’église Saint-Vincent de Saint-Andiol (Bouches-du-Rhône)7, village d’origine de ses parents : son parrain est son frère Joseph Moulin et sa marraine est sa cousine Jeanne Sabatier8. Il passe une enfance paisible en compagnie de sa sœur Laure et de son frère Joseph (qui meurt d’une pneumonie en 1907), et s’adonne à sa passion pour le dessin, où il excelle, au point de pouvoir vendre dessins, aquarelles ou caricatures à des journaux (ce qui ne plaisait pas à son père)9. Au réputé Lycée Henri IV de Béziers, il est un élève moyen qui fait preuve d’un talent particulier pour la caricature et les belles lettres. Occitanophone, car son père était un poète occitan admirateur de Frédéric Mistral, il gardera un attachement sincère à sa langue familiale et à son lycée de cœur. 10

    Plus tard, et dans la lignée de son père, élu conseiller général de l’Hérault en 1913 sous la bannière radicale-socialiste, Jean Moulin se forge de profondes convictions républicaines, suivant avec assiduité la vie politique nationale.

    En 1917, il s’inscrit à la faculté de droit de Montpellier, où il n’est pas un élève brillant, et grâce à l’entregent de son père conseiller général, il est nommé attaché au cabinet du préfet de l’Hérault sous la présidence de Raymond Poincaré. Quittant son milieu familial, il se met à fréquenter des artistes, se passionne pour les voitures de sport, les beaux vêtements et le ski9.

    Mobilisé le 17 avril 1918, Jean Moulin est affecté au 2e régiment du génie (basé à Metz après la victoire)11. Après une formation accélérée, il arrive dans les Vosges à Charmes le 20 septembre et s’apprête à monter en ligne quand l’armistice est proclamé. Il est envoyé successivement en Seine-et-Oise, à Verdun, puis à Chalon-sur-Saône ; il est tour à tour menuisier, terrassier, téléphoniste aux 7e et 9e régiments du génie. Il est démobilisé début novembre 1919, retourne à Montpellier pour entamer sa deuxième année de droit et reprend ses fonctions d’attaché au cabinet du préfet, le 4 novembre 191912.

    La qualité de son travail l’amène à être promu chef-adjoint de cabinet fin 1920. En 1921, il obtient sa licence en droit. Parallèlement, il devient vice-président de l’assemblée générale des étudiants de Montpellier (section locale de l’UNEF) et membre des Jeunesses laïques et républicaines.

    Le 6 février 1922, il entre dans l’administration préfectorale en tant que chef de cabinet du préfet de la Savoie, à Chambéry, poste très important pour son âge, sous la présidence d’Alexandre Millerand. Au soir des élections législatives de mai 1924, il se réjouit de la victoire du cartel des gauches en Savoie comme dans tout le pays.

    De 1925 à 1930, il est sous-préfet d’Albertville. Il est à l’époque le plus jeune sous-préfet de France, sous la présidence de Gaston Doumergue.

    En septembre 1926, il se marie avec Marguerite Cerruti ; mais celle-ci s’ennuie dans la sous-préfecture et quitte Jean Moulin pour aller vivre à Paris ; il demande le divorce et l’obtient deux ans plus tard13.

    En 1930, il est promu sous-préfet de 2e classe à Châteaulin dans le Finistère. Il y fréquente des poètes locaux comme Saint-Pol-Roux à Camaret et le poète et peintre Max Jacob à Quimper. Il est reçu chez le sculpteur Giovanni Leonardi et commence à collectionner les tableaux et à dessiner sous le pseudonyme de « Romanin » ; il s’essaie aussi à la céramique.

    Il est également illustrateur du Morlaisien Tristan Corbière pour son recueil de poèmes Armor. Parallèlement, il publie des caricatures et des dessins humoristiques dans la revue Le Rire, dans Candide ou Gringoire sous le pseudonyme de Romanin. Sa passion pour l’art et notamment l’art contemporain s’exprime aussi à travers son amitié pour Max Jacob et sa collection de tableaux où sont représentés Chirico, Dufy et Friesz14,15.

    En décembre 1932, Pierre Cot, homme politique radical-socialiste, le nomme chef adjoint de son cabinet aux Affaires étrangères sous la présidence de Paul Doumer.

    En 1933, il est sous-préfet de Thonon-les-Bains et occupe parallèlement la fonction de chef de cabinet de Pierre Cot au ministère de l’Air sous la présidence d’Albert Lebrun. Il est promu sous-préfet de 1re classe, et le 19 janvier 1934, il est nommé sous-préfet de Montargis mais n’occupe pas cette fonction, préférant demeurer au cabinet de Pierre Cot. Au début avril, il est rattaché à la préfecture de la Seine et s’installe à Paris.

    Le 1er juillet 1934, il prend ses fonctions de secrétaire général de la préfecture de la Somme à Amiens, fonctions qu’il va quitter deux ans plus tard en juin 193616.

    En 1936, il est à nouveau nommé chef de cabinet de Pierre Cot au ministère de l’Air du Front populaire, et avec le ministre, conformément à la politique décidée par Léon Blum, aide clandestinement les républicains espagnols en leur envoyant des avions et des pilotes17. Il participe à cette époque à l’organisation de nombreux raids aériens civils comme la traversée de l’Atlantique sud par Maryse Bastié, la course Istres – Damas – Le Bourget. À cette occasion, Pierre Cot étant officiellement en convalescence18, il doit remettre le chèque aux vainqueurs (équipage italien) parmi lesquels se trouve le propre fils de Benito Mussolini. Au dire de sa sœur Laure, « Jean était très embarrassé d’avoir à recevoir et à féliciter les lauréats italiens, alors qu’il était résolument antifasciste »19.

    En janvier 1937, à l’âge de trente-huit ans, il est nommé préfet de l’Aveyron ; c’est à l’époque le plus jeune préfet de France. Ses actions en faveur de l’aviation lui permettent de passer cette même année du génie à la réserve de l’Armée de l’air. Il est affecté à partir de février 1937 à la base de Marignane avec le grade de caporal-chef (mars 1937), puis en février 1938 au bataillon de l’air no 117 basé à Issy-les-Moulineaux. Il est nommé sergent de réserve le 10 décembre 193811.

  92. effefReply to this comment

    L’arrestation de Jean Moulin fait encore, à ce jour, l’objet de nombreuses interrogations. À l’issue d’investigations et de manipulations menées par différents services allemands, elle intervient dans le contexte des fortes tensions entre composantes de la Résistance et dans celui de communications entre les services de renseignements de l’administration de Vichy, de la Résistance et de l’Allemagne.

    Cette opération a lieu le 21 juin 1943, à Caluire-et-Cuire (Rhône), dans la « maison du docteur Dugoujon » (en fait, louée par le docteur Dugoujon), où doit se tenir une réunion avec sept dirigeants de la Résistance : André Lassagne, le colonel Albert Lacaze et le lieutenant-colonel Emile Schwarzfeld, Bruno Larat, Claude Bouchinet-Serreules, Raymond Aubrac et Henri Aubry. Réunion, décidée par Jean Moulin, afin de désigner le successeur, par intérim, du général Delestraint à la tête de l’Armée secrète, en attendant une nomination par le général de Gaulle.
    Klaus Barbie.

    Bouchinet-Serreules est absent au rendez-vous fixé sur le trajet. La venue de René Hardy à la réunion, alors qu’il n’y est pas convoqué, a amené nombre de résistants à suspecter ce dernier d’avoir, par sa présence, indiqué à Klaus Barbie le lieu précis de cette réunion secrète. René Hardy, arrêté, puis relâché par la Gestapo quelques jours auparavant, est d’ailleurs le seul à s’évader lors de cette arrestation, n’étant pas menotté, mais ayant eu juste les poignets entravés par de simples liens. René Hardy est accusé, après guerre, d’avoir dénoncé Jean Moulin aux Allemands, et comparaît dans deux procès, en 1947, puis en 1950.

    Jean Moulin est interné, avec les autres dirigeants de la Résistance, à la prison Montluc, à Lyon. Après avoir été identifié, il est quotidiennement conduit au siège de la Gestapo, alors établi dans les locaux de l’École du Service de santé militaire, avenue Berthelot, afin d’être interrogé et torturé par le chef de la Gestapo de Lyon, Klaus Barbie. Refusant de reconnaître les tortures malgré les preuves, Barbie affirmera que Moulin a fait plusieurs tentatives de suicide, se jetant de lui-même dans les escaliers – tentatives crédibles vu celle de 194044,45. Jean Moulin est ensuite transféré à la Gestapo de Paris, avenue Foch, puis dans la villa du chef de la Gestapo, Karl Boemelburg, à Neuilly-sur-Seine3.

    Officiellement, Jean Moulin meurt de ses blessures le 8 juillet 1943, en gare de Metz, dans le train Paris-Berlin mais l’acte de décès allemand, daté du 8 juillet 1943 et indiquant Metz comme lieu de décès, est rédigé six mois plus tard, le 3 février 1944. Quant au certificat de décès, il est rédigé le 25 juillet 1943, ce qui laisse planer un doute sur les circonstances de sa mort3. Le 9 juillet 1943, le corps d’« un ressortissant français décédé en territoire allemand » — présumé être Jean Moulin — est rapatrié à Paris, gare de l’Est et aussitôt incinéré3. L’urne contenant ses cendres est ensuite déposée au cimetière du Père-Lachaise, case 10137, avec pour seule mention « Inconnu incinéré, 09-07-43 »3. En 1945, sa famille fait déplacer cette urne dans le carré de la Résistance du cimetière. L’urne est finalement transférée au Panthéon, en 1964.
    Cénotaphe au Panthéon de Paris contenant les « cendres présumées de Jean Moulin ».
    Postérité

    Les « cendres présumées » de Jean Moulin ont été transférées au Panthéon le 19 décembre 1964, lors de la célébration du vingtième anniversaire de la Libération, sous la présidence du général de Gaulle. En réalité, son corps n’a jamais été identifié avec certitude.
    Le discours d’André Malraux

    Le 19 décembre 1964, un discours solennel est prononcé lors de la grande cérémonie officielle où André Malraux, ministre des Affaires culturelles, fait entrer Jean Moulin au « Panthéon des Grands Hommes » de la République française. Il fait de lui à cette occasion « le symbole » de l’héroïsme français, de toute la Résistance à lui seul en l’associant à tous les résistants français, héros de l’ombre, connus et inconnus, qui ont permis de libérer la France au prix de leur souffrance, de leur vie, et de leur idéologie de liberté. Ce discours composé et prononcé par André Malraux est souvent considéré comme un des plus grands discours de la République française.

    « Comme Leclerc entra aux Invalides, avec son cortège d’exaltation dans le soleil d’Afrique, entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège. Avec ceux qui sont morts dans les caves sans avoir parlé, comme toi ; et même, ce qui est peut-être plus atroce, en ayant parlé ; avec tous les rayés et tous les tondus des camps de concentration, avec le dernier corps trébuchant des affreuses files de Nuit et brouillard, enfin tombé sous les crosses ; avec les huit mille Françaises qui ne sont pas revenues des bagnes, avec la dernière femme morte à Ravensbrück pour avoir donné asile à l’un des nôtres. Entre, avec le peuple né de l’ombre et disparu avec elle — nos frères dans l’ordre de la Nuit… »

    « C’est la marche funèbre des cendres que voici. À côté de celles de Carnot avec les soldats de l’an II, de celles de Victor Hugo avec les Misérables, de celles de Jaurès veillées par la Justice, qu’elles reposent avec leur long cortège d’ombres défigurées. Aujourd’hui, jeunesse, puisses-tu penser à cet homme comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour, de ses lèvres qui n’avaient pas parlé ; ce jour-là, elle était le visage de la France… »

    Ce discours légendaire est suivi du Chant des Partisans interprété par une grande chorale devant le Panthéon.

    Il est prononcé dans des conditions rendant difficile la prise de son (le vent soufflait fort) et est notamment retransmis en direct dans de nombreux lycées. Des enregistrements ont été réalisés, on peut notamment l’écouter à l’audiothèque du centre Georges-Pompidou ainsi que sur le site de l’INA46. Le texte intégral est par ailleurs disponible sur Wikisource47.

    Le manuscrit original de ce discours est conservé et présenté au public au musée de l’ordre de la Libération situé dans l’hôtel des Invalides à Paris aux côtés de la tenue de préfet de Jean Moulin, de son chapeau, sa gabardine et son écharpe.
    L’hommage de Charles de Gaulle
    Jean Moulin honoré à Béziers, sa ville natale. Parc des Poêtes.

    Dans une note datée du 1er juin 1946, le général de Gaulle rend hommage à la conduite héroïque de Jean Moulin, alias Max :

    « MAX, pur et bon compagnon de ceux qui n’avaient foi qu’en la France, a su mourir héroïquement pour elle.

    Le rôle capital qu’il a joué dans notre combat ne sera jamais raconté par lui-même, mais ce n’est pas sans émotion qu’on lira le JOURNAL que Jean Moulin écrivit à propos des évènements qui l’amenèrent, dès 1940, à dire NON à l’ennemi.

    La force de caractère, la clairvoyance et l’énergie qu’il montra en cette occasion ne se démentirent jamais. Que son nom demeure vivant comme son œuvre demeure vivante48 ! »

    Plus tard, dans ses Mémoires de guerre, Charles de Gaulle rend de nouveau hommage à Jean Moulin en ces termes :

    « Cet homme, jeune encore, mais dont la carrière avait déjà formé l’expérience, était pétri de la même pâte que les meilleurs de mes compagnons. Rempli, jusqu’aux bords de l’âme, de la passion de la France, convaincu que le « gaullisme » devait être, non seulement l’instrument du combat, mais encore le moteur de toute une rénovation, pénétré du sentiment que l’État s’incorporait à la France Libre, il aspirait aux grandes entreprises. Mais aussi, plein de jugement, voyant choses et gens comme ils étaient, c’est à pas comptés qu’il marcherait sur une route minée par les pièges des adversaires et encombrée des obstacles élevés par les amis. Homme de foi et de calcul, ne doutant de rien et se défiant de tout, apôtre en même temps que ministre, Moulin devait, en dix-huit mois, accomplir une tâche capitale. La Résistance dans la Métropole, où ne se dessinait encore qu’une unité symbolique, il allait l’amener à l’unité pratique. Ensuite, trahi, fait prisonnier, affreusement torturé par un ennemi sans honneur, Jean Moulin mourrait pour la France, comme tant de bons soldats qui, sous le soleil ou dans l’ombre, sacrifièrent un long soir vide pour mieux « remplir leur matin »49. »
    Hommages
    Plaque à la mémoire de Jean Moulin en gare de Metz.

    Jean Moulin est le quatrième homme le plus célébré au fronton des 67 000 établissements scolaires français (recensement en 2015) : 434 écoles, collèges et lycées lui ont donné son nom, derrière Saint Joseph (880), Jules Ferry (642) et Jacques Prévert (472), mais devant Jean Jaurès (429), Jeanne d’Arc (423), Antoine de Saint-Exupéry (418), Victor Hugo (365), Louis Pasteur (361), Marie Curie (360), Pierre Curie (357), Jean de la Fontaine (335)50. L’université Lyon III porte son nom. La quarante-troisième promotion de commissaires de police issue de l’École nationale supérieure de la Police, entrée en fonction en 1993, porte également son nom.

    Jean Moulin est devenu le résistant le plus célèbre et le plus honoré de France. Comme l’explique son biographe Jean-Pierre Azéma, c’est le seul dont pratiquement tous les Français connaissent le nom et le visage, en particulier grâce à sa célèbre photo en noir et blanc, celle à l’écharpe et au chapeau mou. Cela au risque de faire parfois oublier d’autres grands organisateurs de l’armée souterraine, et de reléguer dans l’ombre d’autres martyrs héroïques de la lutte clandestine tels que François Verdier, Pierre Brossolette, Jean Cavaillès ou Jacques Bingen. Jean Moulin est ainsi devenu le symbole et le visage même de la Résistance. Le 10 juillet 2014, dans le hall central de la gare de Metz (qui porte son nom), un hommage mémoriel a été rendu à cette figure de la Résistance française, sous la forme d’une œuvre monumentale du sculpteur allemand Stephan Balkenhol51.

    En 2019 paraît Jean Moulin, bande dessinée historique et biographique scénarisée par Jean-Yves Le Naour et dessinée par Holgado et Marko (éd. Bamboo)52.

  93. X-MooveReply to this comment

    Je pense que je suis le seule mec la en 2020.

  94. zozo64Reply to this comment

    Hello les gens ! Abonne toi a ma chaîne svp…
    https://www.youtube.com/channel/UCoDWzWu1ssJ4DhjTJBwSc9g?view_as=subscriber
    qui adore Cyprien ?
    MOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire